Prier avec nous, seul ou en groupe

Prier le Chapelet

Prier le Saint Rosaire

 

Pour un Monastère invisible : Chacun à son rythme, chacun en son lieu, chacun à son heure, chacun en fonction de son appel, dans son oratoire intérieur peut Offrir, Partager, Prier. Car «  Il faut cacher le secret du Roi ». Tob.

Voici la Vie : Prier pour les enfants avortés, les saints innocents de nos temps. « Ils voient la Face de Notre Père qui est dans les Cieux ». Sauver nos généalogies.

Voici nos intercesseurs : Prier la Cour Céleste, prier avec nos intercesseurs. Avec Marthe Robin : « Toute vie est une Messe ».

Voici les lades : La Vierge Marie est un Chemin d’accès à l’articulation du lieu de soin. Car il nous appartient de connaître et de respecter « le secret de la chambre du malade ». Nous devons penser à soigner au sein d’un Hôpital de la Prière.

Voici les âmes du Purgatoire : Nous devons faire et garder mémoire de toute chaîne sanctifiante pour ces âmes et pour nous-mêmes. Prier pour élever les âmes et prier pour notre élévation future.

Voici la famille : Préserver le sens du mariage, sacrement et alliance entre le Ciel et notre Créateur « qui nous a fait à Son Image ». Au travers des enfants, au travers de vœux religieux et au sens plus large au travers de la mémoire sacrée déposée au sein des nations, soyons des veilleurs fidèles. Saint André de Montréal : « Ils ont été mis ensembles pour se sauver l’un l’autre ». Car l’articulation de deux époux crée un échange dynamique entre le physique et le mental. Par exemple : saints Louis et Zélie Martin peuvent nous servir d’aides pour les maladies physiques et les souffrances psychologiques voire psychosomatiques. Sainte Thérèse : « J’avais un père et une mère plus dignes du Ciel que de la terre ».

Voici la mission : Qui suis-je ? Nous devons retrouver, affirmer notre identité première en tant que fils de Dieu par l’activation de mémoires familiales, de mémoires des nations et de mémoires sacrées. Exemple : Fidélité au premier vendredi du mois (Sacré Cœur) et au premier samedi du mois (Cœur Immaculé de Marie) du mois et au Très Saint Rosaire.

Cheminement personnel ou de groupe

Tout chemin sur terre est appelé à être un pèlerinage continuel celui de l’amour, de la fidélité, de la charité, du don gratuit en toute humilité. Nous sommes appelés à devenir, à être, à demeurer des offrandes vivantes et priantes avec ce but ultime : « Me voici Père ! ». J’ai à la fin de ma vie affermi mon identité sacrée.

Une Chartre

Etre enfant : prier avec un cœur d’enfant et garder l’humilité

Etre prophète : vivre de la Parole, vivre d’action, vivre de charité

Etre roi : réaliser notre mission humaine pour une mission royale par le Sacré Coeur et la Royauté du Christ. Le tout en la Vierge Marie.

« Le bon Dieu veut que les saints se communiquent les uns aux autres la grâce de la  prière, afin qu’au Ciel, ils s’aiment d’un grand amour, d’un amour bien plus    grand encore que celui de la famille, même de la famille la plus idéale de la terre.

Combien de fois ai-je pensé que je pouvais devoir toutes les grâces reçues aux prières d’une âme que je ne connaîtrais qu’au Ciel. » (sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus)

Retour entrée du site